Le retour, bilan et conclusion 2015

Via de la Plata

Le retour, bilan et conclusion

Retour Lundi 1 et Mardi 2 Juin 2015
Santiago à Châteaudun

La nuit à l’hôtel a été tranquille, ça change de certain albergue sur le chemin. Etant réveillé de bonne heure, l’habitude du chemin, je ne tarde pas à me préparer.
Après avoir réglé l’hôtel et saluer le réceptionniste qui me reconnut au premier coup d’œil, car j’avais eu à faire à lui 16 jours auparavant, celui-ci m’ouvrit les portes du parking souterrain pour sortir mon véhicule stationné ici pendant mon périple.
 
A la différence des années 2011 et 2013, j’ai fait le choix cette année de venir avec mon véhicule personnel à Santiago, et de le laisser en stationnement dans le parking de l’hôtel.
Pas de véhicule de location à réceptionner, je rentre tranquillement sur 2 jours avec des souvenirs plein la tête, par un temps couvert et un peu maussade.
 
Bilan
  • 79 h de selle.
  • 1116 Kms parcouru.
  • Pas de problème vélo.
  • Pas de problème pour le bonhomme, mise à part un petit claquage de dos fait bêtement en m’asseyant brutalement.
  • Une petite chute dans le sable sans gravité.
  • 4 kg en moins.
  • Une canicule à Séville entre 40 à 45° m’obligeant à boire prêt de 7l d’eau par jour dans les pointes de chaleur.
 
Conclusion
 
  1 - Si c'était à refaire, je garderai la solution retour par voiture personnel, même si c'est un peu plus onéreux.
    
  2 - Je garderai des étapes de 75 Kms en moyenne et 55 à 60 kms sur les étapes à fort dénivelées en Galice, pour 
        arriver relativement frais en fin d'étape.        
  
  3 - A chaque étape, j’ai retenu la leçon des années précédentes en modèrant mon allure pour profiter au maximum du 
       chemin, même si je peux faire encore un effort de ce côté-là.
 
  4 - Le mois de Mai, mois idéale pour la via de la Plata, surtout en Andalousie aux alentours de Séville contre les 
       éventuelles fortes chaleurs, même si cette année a été un peu particulière avec une canicule.
 
  5 - Une monture toujours un peu lourde de plus de 116 kg poids total roulant pour être à lèse.
 
  6 - J'aurai peut-être préféré être à plusieurs, même si partir seul est toujours une riche expérience.
     
  7 - Mon sac à dos de 4.8 kg, poids idéal à VTT.
 
  8 - Encore une fois, j'ai été très heureux d'avoir pu réaliser tous ce chemin en entier, comme toujours cela m'a  permis 
       de rencontrer beaucoup de personnes et vu des paysages somptueux.
     
  9 - Près de 650 photos, un record pour Compostelle.

10 - La via de la Plata, magnifique chemin à faire, une merveille d'architecture et de découverte, des modes de vie
       différents avec ses paysages et son climat chaud pour l'Andalousie. Quatre provinces traversées, l'Andalousie,
       l'Extrémadure, la Castille-et-León et la Galice. La via de la Plata, je la recommande, à faire absolument. 

11 - Contrairement à une idée reçue, la via Plata n'est pas plus difficile physiquement que le Camino Frances. Elle est 
       moins fréquentée et dispose de moins de services, avec des étapes plus longues et un caractère plus sauvage.

12 - Je suis très fier d'avoir reçu une troisième fois ce certificat qu'est la Compostela, il représente toujours une grande 
        valeur pour moi, car il est l'aboutissement d'un long chemin de 1116 Kms fait à VTT, et en le regardant, je me dis, 
        je l'ai encore fait.

13 - Et pour finir, j’espère que cette troisième aventure aura la suite de nombreuses autres bien sûr.