7 Etape : Mandayona à Fresno

La ruta de la Lana

7 Etape

Mercredi 23 Mai 2018
Mandayona à Fresno

7h45 à 16h56 (81.77 Kms théorique)
87.02kms – 7h17 de selle

Moyenne de pédalage: 11.94 km/h - 12°/25°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

Je me suis bien reposé dans la casa rural, le top, et hier soir je suis allé dîner au bar du coin. Aujourd’hui, grosse étape, un col à 1380m. Pas question non plus de prendre les chemins qui sont dans état exécrable. Ça tombe bien car le camino emprunte quasiment que la route. 

Je démarre ce matin en prenant une grande rallonge de plusieurs kilomètres par des montées et descentes casse-pattes, encore une fois pas le choix. Au bout d’une huitaine de kilomètres, je rejoins le camino venant de ma gauche. 3 kms plus loin je passe à côté du village de Baides où là le camino quitte la route quelques kilomètres pour réapparaitre au village de Viana de Jadraque

Plus loin, huermeces del Cerro avec des belles montées. Toujours par des belles montées, je traverse le village de Santiuste. Plus loin le camino se durcie un peu avec des montées casse-pattes pendant 4 à 5kms. Je continue mon chemin en passant par Riofrio del Llano et j’arrive à Atienza.
Faisant une pose pour me désaltérer un peu, j’en profite aussi pour regarder l’itinéraire sur mon GPS. Je suis bientôt rejoint par un agent de la guardia civil qui fait demi-tour pour s’arrêter à ma hauteur. En fait il venait juste me demander si je n’avais pas besoin de renseignements pour la poursuite de mon chemin, sympas non. 

J’ai du ravitaillement à faire, car à Fresno apparemment il n’y aurait rien. Il faut monter dans le village d’Atienza, je dis bien monter car il est perché sur un promontoire où il faut parfois pousser le vélo pour y accéder. D’en haut, j’ai une super vue. Sortie du village par une belle descente. Plus loin le camino est roulant, j’enchaine les kilomètres. 

Je prends une route à droite au rond-point, qui mène au village de Miedes de Atienza. Je rencontre un vieil homme qui me fait comprendre qu’à la sortie du village, ça va grimper sec. Et ce n'est pas peu dire, dès la sortie du village, montée à 6%. Déjà les premiers lacets et un col à 1200m. Maintenant 8% et tout à gauche dans le jargon cycliste.
Plus loin, un passage à 13%, je fais du 7 kms/h. 1300m, je prends maintenant un virage à droite en épingle à cheveux où je m’arrête pour souffler un peu et faire quelques photos. Le dernier virage maintenant mais à gauche cette fois-ci et encore plus serré toujours en montée permanente. 

J’arrive enfin en haut au bout d’une petite heure et 4.2 kms d’ascension à 1380m. C’est maintenant tout en descente que je traverse le village de Retortillo de Soria. Sorti du village, je suis bloqué par un troupeau de mouton. Au bout de 7 kms, le camino quitte la route à Tarancuena par un chemin, qui plus loin se transforme en sentier piétonnier à peine visible, donc je garde la route toujours à cause du temps. 

Cette variante me rallonge de 5 kms avec une nouvelle route de 4 kms très roulant. A Caracena, je retombe sur la route où passe le camino. La route est roulante, je traverse Carrascosa de Abajo et termine à Fresno de Caracena village de fin d’étape.
Il n’y a quasiment personne, on dirait un village fantôme. Je vais demander à des ouvriers travaillent sur un chantier ou était l’abergue. L’un d’eux alla chercher les clés de l’ayuntamiento. Il n’y a pas de douche, juste un lavabo, des toilettes dans un état pitoyable, et deux canapés en guise de lit. 

Plus tard, je vais faire un tour dans le village, je rencontre deux Espagnols d’un certain âge faisant surement leurs promenades quotidiennes, on échange quelques mots avec mon Espagnol plus que limité. Il n’y a vraiment pas grand-chose, même pas un bar pour se désaltérer.       

  • Bilan de la journée :  une étape intéressante et dure, avec de fortes montées et un bon col à passer. Un parcours de 87 kms randant cette étape épuisante. 
  • Albergue : Ayuntamiento + / ++++