5 Etape : Cuenca à Salmeron

La Ruta de la Lana 2018

5 Etape

Lundi 21 Mai 2018
Cuenca à Salmeron

7h22 à 15h16 (77.98 Kms théorique)
76kms – 6h05 de selle

Moyenne de pédalage: 12.48 km/h - 10°/30° 

Ma Trace GPX Ma Trace KML Altitude de l'EtapeMon Hébergement 


Départ à 7h, l’hébergeant n’était pas bien éveillé pour m’ouvrir le local à vélo ce matin. Hier soir quand je lui ai dit que je partais à cette heure-là, il m’a presque demandé de reculer mon heure de départ, impossible lui dis-je, il y en a même qui parte bien avant. 

Ce matin le camino emprunte une petite route assez roulante jusqu’à Chillaron de Cuenca. Pour l’instant pas de problème pour rouler tant que j’emprunte des routes. Le temps n’est toujours au beau fixe, mais il ne pleut pas pour l’instant. 

La route est roulante, je fais du 15 kms/h de moyenne. 2 kms avant Tondos le camino se fait plus dure avec de belles montées. Après Tondos je quitte la petite route pour prendre un chemin de terre assez roulant tout en descente sur 400m. 
C’est maintenant des belles montées sur 1.5 kms, le chemin est praticable avec une terre blanche gravillonneuse non collante. 
Une belle descente de 1 km avant de rejoindre une petite route. Je traverse une zone boisée à ma droite et des champs qui me paraissent bien détrempés à ma gauche.

Le camino prend maintenant un chemin de terre trop humide, je garde la route. 3.5 kms plus loin, le camino reprend la route peu avant Bascunana de San Pedro où la route se transforme en chemin gravillonneux et de pierre blanche à la sortie du village. Le chemin est roulant malgré une légère pente qui s’accentue au fur et à mesure que j’avance.

Je suis encore dans une zone boisée où les montées se font plus dures, je suis à plus de 1100m d’altitude, mais pas de boue en vue pour l’instant. Le chemin décrit la forme d’une queue d’aronde avec une pente de 19%, je fais du 4 kms/h, ça grimpe sec. 
Plus loin le chemin monte encore, près de 1200m d’altitude. Toujours dans une zone boisée, je suis maintenant en descente sur 4 kms. Quelques kilomètres avant le village de Torralba, le terrain devient plus boueux, et roue bloquée à nouveau.

Sorti du village, je prends malheureusement la route, le chemin se dégrade, impossible pour mon VTT. Je loupe des beaux coins à traverser, mais les chemins sont vraiment trop détrempés. 

Je traverse Albalate de Nogueras toujours par la route, le camino quand à lui passe à 500m. Je suis à Villaconejos de Trabaque
Un peu plus d’une dizaine de kilomètres plus loin, je traverse le Rio Guadiela où je retrouve le camino qui revient sur la route. 
Les 13 derniers kilomètres se font sans problème sur une petite route parmi des plantations d’oliviers passant par Valdeolivas, où sorti du village je termine l’étape par un chemin en gravillonneux blanc assez roulant. L’albergue du style médiévale est très bien. 

Je suis rejoint par deux pèlerins, un Espagnol et un Allemand. Le supermercado est fermé et pas de cuisine dans l’albergue, nous allons donc dîner tous les trois au bar du coin en regardant une tauromachie à la télé, pas le choix. Dehors encore une averse d’une demi-heure. Ça risque d’être encore chaud demain avec un bon col à passer.    

  • Bilan de la journée : Une étape moyenne par sa difficulté, mais casse-pattes par endroits, avec de beaux passages dans des zones boisées. Des chemins praticables dus à leur revêtement malgré plusieurs zones où j'ai dû sortir par endroit. Une chute sans gravité due encore une fois à l'état des chemins.
  • Albergue : Albergue municipal +++ / ++++