24 Etape : Sobrado à SANTIAGO

Via Turonensis/Camino Del Norte 2013

24 Etape

Dimanche 11 Août 2013
Sobrado à SANTIAGO

6h45 à 10h34 (60.73Kms théorique)
60.53kms – 3h35 de selle
Moyenne de pédalage: 17.00km/h – 17°/21°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

Monastère de Sobrado dos Monxes
Hier soir, les pèlerins n'étaient pas pressés d'aller se coucher, alors il y avait beaucoup de monde dans la cour intérieur du monastère.

Ce matin réveillé par les premiers debout, je ne tarde pas de me lever à mon tour. Mon petit déjeuner pris, mon vélo prêt, je m'apprête à l'enfourcher quand j'entends un petit bruit de tige de fer. Et bien c'était le travail salopé de ce réparateur ''de mes deux'' qui venait de tomber. Heureusement que le rayon est tombé avant de partir, car il aurait pu faire des dégâts en route.
Me voilà reparti pour la dernière journée d'un périple de 24 jours. Je ne vois pas grand-chose, je redouble de prudence, je vais doucement. L'étape est roulante, mais que de pèlerins, il en sort de partout, nous sommes en août, ils affluent de toutes parts. Je suis à Azua, là où la Via Del Norte rejoint le Camino Francès, donc encore plus de pèlerin.

Je vois les avions décoller, je suis prêt de l'aéroport. Celui-ci contourné, je ne suis plus très loin de Santiago. Encore une dizaine de kilomètres.
Cette dernière portion de chemin, m'a paru très longue vus les petites routes en lacet, et ses montées assez casse-patte.
Maintenant, ç'est une marée humaine sur le chemin, il faut jouer de la sonnette, il y en a vraiment partout, et encore une fois, je suis surpris par la jeunesse de ceux-ci.
Place à Sobrado dos Monxes
Avant Arzua
Me voici à Santiago, sensation différente de la première fois. Petite photo oblige devant le panneau de Santiago par un pèlerin qui traînait dans le coin.
Contant de l'avoir terminé je l'avoue, car 3 semaines sans interruption, les cuisses commençaient à être douloureuses.

Je me fais enregistrer comme d'habitude au Seminario Menor, et je laisse mon vélo au rez-de-chaussée, mais je ne suis pas tranquille.
Comme j'ai pris une chambre individuelle pour quelques euros de plus, une petite idée me vient quand toutes les femmes de ménage sont parties.
Hop ni vu ni connu, mon vélo sur le dos, je grimpe les trois étages. Je ne serai pas seul ce soir dans ma chambre, je suis rassuré vous ne pouvez pas savoir.
Après avoir déjeuné en ville, et ne pouvant pas faire valider pour l'instant ma Compostela pour cause d'une file d'attente d'au moins 2h, je reviens à l'albergue quelque temps pour une petite sieste.

La fin de journée est passée à flâner pour quelques achats de souvenir et faire finalement valider ma Compostela. Connaissant Santiago depuis mon dernier Compostelle en 2011, c'est toujours avec plaisir que je marche dans les rues, étant imprégné de ce voyage d'environ 1700 kms depuis 24 jours, et je ne loupe pas pour la deuxième fois, la visite de la cathédrale bien sûr.
San Marcos
Arrivée à Santiago
Seminario Menor la Asuncion
Seminario Menor la Asuncion
Cathédrale de Santiago
Cathédrale de Santiago
Arrivée à Santiago