20 Etape : Aviles à Canero

Via Turonensis/Camino Del Norte 2013

20 Etape

Mercredi 07 Août 2013
Aviles à Canero

6h20 à 13h00 (57.50Kms théorique)
67.83kms – 5h04 de selle
Moyenne de pédalage: 14.00km/h – 14°/25°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement

Aqueduc à coté de Lamuño
L'abergue était plein à craquer hier soir, 65 places dont 15 cyclistes, un record.
Ce n'ai vraiment pas agréable tant de monde, on ne peut pas dormir, il y a toujours une personne qui se lève pour n'importe quoi à n'importe quelle heure de la nuit. Je suis constamment réveillé .

Ce matin, les premiers pèlerins décampent à 5h, comme s'ils faisaient la course aux albergues. Etant réveillé moi aussi par la force des choses, je me lève peu de temps après et je déjeune sur le pouce.
6h30, de belles montées pour sortir d'Aviles parmi les arcades. La ville est plus grande que je croyais. Pour atteindre Muros-de-Nalon, je dois traverser le rio de San-Esteban.

Les montées sont moins agressives qu'hier, je traverse beaucoup de forêt d'eucalyptus. Des vallées assez encaissées se profilent devant moi pendant une dizaine de kilomètres.Je roulais sur la N-632 qui était rectiligne, mai au bout d'un moment, route barrée, remplacée par une autoroute, et oui les cartes ne sont pas toujours à jour. Obligé de prendre la N-632a qui elle par contre est vraiment tout en lacet et fait bien 7 à 8 kms de plus. Le paysage est splendide, et je retrouve ses forêts d'eucalyptus et ses vallées, avec aussi ses belles montées et descentes.

Aujourd'hui la pluie est au rendez-vous, avant que ça tombe vraiment, je m'équipe avec mes Couvre-chaussures imperméables, et j'ai bien fait, car du coup, elle était là un quart d'heure plus tard.

Aqueduc à coté de Lamuño
Baie de San Pedro
J'arrive enfin à mon albergue de Cadavedo. Pas très grand, pas de cuisine. Les pèlerins arrivent depuis peu et me font comprendre encore une fois que les cyclistes ne sont pas prioritaires et vu le nombre de place, je ne m'attarde pas plus longtemps. Mais la pluie repart de plus belle et le vent s'y met aussi, la totale.
Le prochain albergue est à Almunéa à15 kms de là, et il n'est pas beaucoup plus grand.

Je décide de chercher un hôtel, plus sûr, mais là aussi c'est la galère, car tout est complet. Le stress monte. Un hôtelier sympathique téléphone même un peu partout aux hôtels voisins, mais rien y fait, complet partout. Me voilà dans de beaux draps.
Il me dit d'essayer sur Luarca à 8 kms de là, mais sans sécurité. 

Et ç'est reparti pour la pluie, comme si je ne galérais pas assez comme ça. Aujourd'hui est une étape pluvieuse, ce n'est pas ce que je préfère. Finalement, sur le chemin à 6 kms de Cadavedo, un hôtel providentiel à la sortie de Canero.
Il y a de la place et ç'est sans problème que je m'installe pour un repos bien mérité.
Visiblement mon VTT carbone intrigue l'hôtelier qui me propose de le mettre à l'abri dans son garage. Très bon hôtel, le patron est sympathique.

Ses 2 nuits à une journée d'intervalle à l'hôtel vont enfler copieusement mon budget hébergement, mais que voulez-vous les vélos ne sont toujours pas prioritaires dans beaucoup d'albergue, ça m'agace...
Aqueduc aux alentours de Ballota
Aqueduc aux alentours de Ballota
Aqueduc à Canero
Aqueduc à Canero
Rio Canero
Aqueduc à Canero
Aqueduc à Canero
Plage de Canero
Hôtel de Canero
Vue de l'Hôtel de Canero