2 Etape : Villena à Alatoz

La Ruta de la Lana 2018

2 Etape

Vendredi 18 Juin 2018
Villena à Alatoz

7h58 à 17h38 (86 Kms théorique)
87.78kms – 7h15 de selle

Moyenne de pédalage: 12.10 km/h - 12°/32°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement

Il est 6h30, sonnerie du réveille. Comme d’habitude, petit-déjeuner avalé, je pointe le nez dehors, 12° s’affiche sur mon compteur. Je sors de Villena pour longer l’autoroute. Quelques centaines de mètres plus loin, j’arrive à la petite route sur ma gauche où la Via Del Sureste bifurque. La Ruta de la Lana elle continuant tout droit. 

Après une douzaine de kilomètres, je traverse la N-344 pour emprunter la piste qui longe un grand rond-point. Je suis l’autoroute une quinzaine de kilomètres, je traverse la voie ferrée par un pont et je quitte celle-ci direction Almansa 8 kms plus loin. A la sortie de la ville, je traverse à nouveau l’autoroute pour une douzaine de kilomètres sur un chemin roulant. 

J’aperçois à ma droite le mont El Mugron qui culmine à 1209m. Je longe maintenant une voie ferrée plusieurs kilomètres et traverse celle-ci deux fois avant d’emprunter une route qui mène à Alpéra.
Sorti de la ville, je suis maintenant dans une plaine en longeant un petit arroyo sur 2 kms avant de retrouver la route et d’en ressortir 400m plus loin. Je fais le plein en eau dans un petit lieu-dit la Laguna chez une Anglaise habitant l’Espagne depuis plusieurs années. 

Encore une fois je retrouve la route pour en sortir 600m plus loin. Je longe une forêt avant d’y entrer pendant un 1 km avec une belle montée. Le décore devient sauvage, pas âme qui vive aux alentours. 

J’entre à nouveau dans une forêt de pin tout en descente pendant au moins 6 kms avant de me retrouver dans des vallons plantés d’arbre fruitier.
J’arrive enfin à Alatoz perché sur un léger promontoire, village de fin d’étape au bout de plus de 87 kms. Arrivé à l’Ayuntamiento, porte fermée. Je pousse plus loin vers un bar au centre du village, et là tout se met en place. 

L’hébergeant est vite prévenu, il s’agit du médecin du village. Il me conduit dans l’albergue, une annexe sportive où il y a tout ce qu’il faut. Je fais la connaissance d’un autre et seul pèlerin Espagnol.

  • Bilan de la journée : une étape assez dure avec des montées et descentes casse-pattes à répétitions, un parcours de plus de 87 kms un peu long mais avec de belles descentes sur la fin.
  • Albergue : Albergue municipal++ / ++++