19 Etape: Trobadélo à Portomarin

Via Podiensis / Camino Francés 2011

19 Etape

Dimanche 05 Juin 2011
Trobadélo à Portomarin

6h30 à 14h10 (84.5Kms théorique)
92kms – 5h30 de selle
Moyenne de pédalage: 16.73 km/h

Mon Hébergement  

Après Trobadélo
Je quitte le village de bonne heure ce matin, une grande étape m'attend aujourd'hui. Sorti du village par une petite route bordant la N-VI et l'autoroute qui serpente entre les collines boisées. 

Après plusieurs villages passés pendant un bonne quinzaine de kilomètres, je passe le Col do Cebreiro 1330 m. Montée assez dure, mais vite oubliée par la beauté du paysage. Je suis seul dans ses montagnes ce matin de fraîcheur, pas âme qui vive, pas un bruit.

Malgré la difficulté des montées, je me régale du panorama, seul sur mon vélo, j'ai l'impression d'être en symbiose avec la nature, étrange sensation dans ses montagnes.
Légère descente de courte durée pour passer le Col Alto de San Roque 1270 m. Le Col Alto do Poio 1337 m est juste derrière et assez casse patte.

Ensuite tout en descente, je n'arrête pas de zigzaguer entre les collines boisées de Galice. Les paysages sont à couper le souffle, je suis souvent arrêté pour immortaliser toutes ses vues imprenables.
A partir de Tricastela 665 m, le chemin se fait plus plat. Je continu 20 kms assez roulant sur route, ça change un peu, en traversant Sarria en périphérie.

Maintenant les collines boisées ont laissées place à un paysage de bocage, et le reste du chemin est une suite de montées et descentes quelque peu vachardes jusqu'à la fin de mon étape.

L'arrivée sur Portomarin se fait en traversant un magnifique pont qui enjambe le Rio Miño très large à cette endroit. Une fois sur le pont, la vue y est imprenable, au bout du pont j'apperçois un bel escalier en pierre pour accéder à la ville à pied par une montée. 
Entrée dans la Galice
Avant O Cebreiro en Galice
Ce fut une journée assez dure, plusieurs cols à passer, mais aussi l'accumulation de la fatigue pendant ses 19 jours depuis le Puy-en-Velay.
Sinon physiquement pas de problème, faut dire qu'avec presque un kilo de pâte par jour et 150 g d'avoine au petit-déjeuner, j'avais du carburant pour la journée.

L'albergue de Portomarin est immense, des lits à perte de vue, un très bel hébergement où la vue est imprenable face au Rio Miño.
Beaucoup de monde ici, normal je ne suis plus très loin de Santiago. Mon VTT est enfermé dans un local à vélo sécurisé qui est fermé à cléf. 

Il y a tout ce qu'il faut, des machines à laver, des sèchoirs à linge, une grande salle de repos, l'albergue est au top.
Je visite la ville très touristique avec ses rues piétonnes et son église forteresse.
Avant O Cebreiro en Galice
Avant O Cebreiro en Galice
Environ do Cebreiro
Col do Cebreiro
Environ do Cebreiro
Col Alto de San Roque
Pose à coté d'un pèlerin
Col d'O Cebreiro
Monastère de Samos
Le Rio Mino à Portomarin
 Rio Mino à Portomarin
Les ponts du Rio Mino Portomarin