18 Etape : Llanes à Villaviciosa

Via Turonensis/Camino Del Norte 2013

18 Etape

Lundi 05 Août 2013
Llanes à Villaviciosa

6h46 à 12h35 (61.80Kms théorique)
69.63kms – 4h30 de selle
Moyenne de pédalage: 16.10km/h – 17°/25°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement

Plage de San Antolin
J'ai eu un peu froid cette nuit, car il n'y avait pas de couverture dans l'albergue. Mon duvet en soie était un peu juste. Voilà ce que ç'est quand on veut s'alléger au maximum.
La solution, mon gilet de VTT à manche longue fera l'affaire.

Au petit matin, mon portable sonne, je sors discrètement dans l'entrée avec tout mon barda pour ne réveiller personne. Le petit déjeuner avalé, me voilà sur les pistes.
Plutôt plat ce matin, mais comme d'habitude, ça va sûrement changer.
J'ai toujours en vue les sommets enneigés des Picos de Europa sur ma gauche.
Je m'arrête devant la plage de San-Antolin-de-Bedon pour une pause et où la vue est vraiment magnifique.
Mais bientôt je suis rejoint par un des pèlerins Espagnol de l'albergue d'hier soir, dont je disais à l'étape précédente, que je reparlerais de lui. En fait, il cherchait un bar pour déjeuner, mais à cette heure matinale, je doute fort qu'il trouve quelque chose d'ouvert.

Je serais bien resté là encore un peu tellement la vue est belle, mais il faut bien repartir. Nueva, toujours plus où moins plat, un régal. Je remonte maintenant vers l'océan pour rejoindre Ribadesella. Je traverse le rio Sella, pour longer la grande plage.
Cette première moitié d'étape a été relativement plate, mais maintenant les choses se corsent. De belles côtes, mes jambes souffrent, mais elles sont rodées, ils leurs en faut plus, je dois dire que je commence à être affûté depuis mon départ de Rambouillet au sud de Paris, prêt de 1300 kms au compteur, je suis rodé.
Plage de San Antolin
Après Nueva
Le chemin défile et les côtes aussi, mais ça ne va donc jamais s'arrêter se dénivelé, je n'en vois pas le bout.
Arrivé à Isla, où j'ai prévu mon ravitaillement, le chemin se fait plus doux, je suis sur une toute petite route avec des lacets tout en montées vraiment casse-pattes jusqu'à Sebrayo village de fin d'étape.

Je vais chercher les clés chez la propriétaire à deux pas de là. Mais les ennuis commencent, les vélos ne sont pas prioritaires, et il faut attendre 18h. La maîtresse des lieux me fait comprendre que l'albergue risque d'être plein ce soir et qu'il serait mieux pour moi de continuer plus loin.

Alors je vais en profiter pour pousser mon coup de gueule pour une fois. Il y en a marre de se faire refouler dans certains albergues parce qu'on est cycliste .
Pour la Via-Del-Norte, c'est beaucoup plus difficile à VTT qu'à pied, alors de grâce mesdames et messieurs les hospitaleros, soyez un peu plus indulgent pour les vélos sur cette voie qui est très dure pour les cyclistes. 

Si vous ne voulez pas de vélos, il y a qu'à interdire purement et simplement les chemins de Compostelle pour les cyclistes et comme ça le problème sera vite réglé. Que les VTT ne soient pas prioritaires, normal, il est plus facile de pousser plus loin à vélo qu'à pied quand c'est complet, mais certains albergues n'acceptent catégoriquement pas les VTT. Voilà, ç'est fait et je me sens mieux.

Donc pour finir, je suis descendu dans un hôtel trois étoiles à Villaviciosa 5 à 6 kms plus loin. Je n'ai pas trouvé autre chose, et ce n'est pas le même prix. Les points positifs, je pourrai décompresser dans un bon grand lit avec télé et seul dans ma chambre.
Ce n'est pas vraiment l'esprit Compostelle, mais on ne choisit pas toujours.

Eglise Saint-Kitts-Real à Colunga
Ribadesella
Ribadesella
Ribadesella
Aux alentours de Laballos
Aux alentours de Caravia la Baja
Aux alentours de Caravia la Baja
Casa-de-indianoç à Duesos
Plage Espasa
Séchoir à grain avant Priesca
Eglise de Priesca
Aux alentours de Sebrayo
Aux alentours de Sebrayo