16 Etape: Poblacion de Campos à Reliegos

Via Podiensis / Camino Francés 2011

16 Etape

Jeudi 02 Juin 2011
Poblacion de Campos à Reliegos

7h00 à 12h30 (87.2Kms théorique)
85kms – 4h10 de selle
Moyenne de pédalage: 20.40 km/h

Mon Hébergement  

Après Castrillo de Matajudios
Il fait beau ce matin quand je quitte l'abergue Poblacion de Campos, mais toujours un peu frais durant les premiers coups de pédales. En parlant de pédale, celle-ci fait un bruit bizarre depuis quelque temps. Ça m'inquiète un peu, à surveiller.

Sorti du village le chemin longe la route des dizaines de kilomètres, passant plusieurs hameaux et notamment Carrion do los Condes. Je randonne sur une petite route qui se transforme en belle piste blanche et longe l'autoroute un bon bout de temps. A Calzadilla de la Cueza, je suis sur une piste juste à côte de la N-120 et de l'autoroute jusqu'à Sahagún.

Je me retrouve sur une superbe piste blanche très roulante, un régale mais malheureusement tout à côté de l'autoroute que je vais finalement traverser et m'en éloigner juste avant El Burgo Renero.

C'est très agréable de rouler sur ses chemins en pierre blanche. Je dépasse de nombreux pèlerins ce qui m'oblige à jouer de nombreux coups de sonnette. Ceux-ci s'écartent gentiment quand on les prévient suffisamment tôt pour ne pas les faires sursauter, et me font toujours un signe de la main en entendant à chaque fois "buen camino".

Je n'ai pas trouvé de rivalité entre les marcheurs et les cyclistes, comme quoi quand il y a du respect de part et d'autre, nous avons tous notre place sur ce chemin. Je suis à une bonne douzaine de kilomètres de ma fin d'étape, ici le chemin est tout à côté de la route. Cette fin de parcours est très roulant, pas la moindre côte, pas un arbre à l'horizon, on se croirait en Beauce.

Après Castrillo de Matajudios
Pèlerin à Revenga de Campos
Encore quelques kilomètres et j'arrive tout doucement à Reliegos petit village où je termine ici mon étape.
Au moment de prendre possession de mon albergue, j'ai failli ne pas entrer tout de suite. 
La petite jeunette qui tenait l'entrée, me fait remarquer que les vélos ne sont pas prioritaires, chose que je savais en Espagne, mais jamais demandé jusqu'à présent.

Ne parlant pas Espagnol, je lui fais comprendre que je viens de faire presque 90 kms et que je suis très fatigué. Après plusieurs minutes de négociation, elle décide finalement de me laisser entrer.

Ouf j'ai eu peur pour la seconde fois d'être obligé de pousser plus loin mon étape.
Bon albergue et les meilleures douches connues jusqu'à présent, ça fait du bien.

Pèlerin à Carrion de Los Condes
Monastère de San Zoilo
Après Carrion de Los Condes
Eglise d'El Burgo Ranero
Nid de cigogne sur l'église de Reliegos
Albergue de Reliegos