16 Etape : Laredo à Quevada

Via Turonensis/Camino Del Norte 2013

16 Etape

Samedi 03 Août 2013
Laredo à Quevada

6h04 à 11h45 (77.40Kms théorique)
76.62kms – 4h47 de selle
Moyenne de pédalage: 17.00km/h – 20°/22°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

Réserve naturel de Santoña
5h du matin, je suis réveillé. J'ai dormi comme un bébé dans ce Convento digne d'un chemin de Compostelle. Je n'ai rien dit à la Sœur qui m'a accueilli hier soir, mais j'avais rentré mon VTT dans la chambre à coté de mon lit, ça ne gênait pas mon voisin Allemand et je le sentais sécurisé. 
6h pétante, je décolle après avoir pris mon petit déjeuner dans le cloître, toujours dans le but de ne pas réveiller mon voisin.

Je suis vite arrivé à Colindres, il faisait encore nuit, mais comme les lampadaires étaient encore allumés, cela m'a permis de rouler quand même.
Je commence par traverser le rio de Treto, pour remonter vers la baie de Santona, une grande réserve naturel où le calme règne. Je descends de mon VTT pour profiter encore un peu plus de ce décore sauvage où le temps parait s'être arrêté. J'étais un peu juste pour les photos, car le jour se levait à peine.

J'ai dû mal à quitter cette endroit, tant les couleurs sont douces avec le levé du jour. Mais il faut bien continuer, je prends sur ma gauche direction Santander.
Cette première moitié d'étape est quasiment plate, ça repose un peu. Je suis à Somo, juste avant de traverser le pont pour me retrouver à Pedrena. Je contourne la baie de Santander, et remonte sur Muriedas.

A la sortie de la ville, ce qui devait arriver arriva, vu le temps maussade qui menacé depuis quelques heures. Opération protection contre la pluie, car ça dégringole. J'ai bien fait d'emporter mes Couvre-chaussures imperméables. 5 kms plus loin à Santa-Cruz-de-Bezana, la pluie cesse enfin, ça me laisse le temps de prendre ma collation, car il faut bien du carburant pour le bonhomme aussi.

Réserve naturel de Santoña
Argoños
Sortie de la ville, j'avais prévus mon étape au-dessus de l'autoroute plus au nord, mais je décide de ne pas suivre la trace de mon GPS et de piquet à gauche et prendre direction Oruna et traverser le rio Pas et rejoindre Requejada.
Cet itinéraire est plus roulant, ce qui permet de me ménager un peu, car hier, l'étape a été assez casse-pattes.

Je passe devant le tout petit albergue de Requejada où je n'avais pas prévu mon arrêt, car top petit à mon goût donc sûrement complet.
Sortie du village, je prends la route à droite direction Viveda, et Quevada quelques kilomètres plus loin.
L'albergue Arco Aris, est à 1 km du chemin en pleine campagne. Il a l'avantage d'être au calme, l’hospitalero qui a vécu plusieurs années en France me dit-elle, parle bien Français, ce qui m'arrange toujours. Ce n'est pas comme cela que je vais progresser en Espagnol.
Comme il n'y a pas de cuisine, je choisi la demi-pension, ça va enfler un peu mon budget nourriture, mais bon, ça fait aussi du bien de se faire servir de temps en temps.

Je suis pour l'instant seul, mais cela risque de changer. Effectivement, alors que je n'attendais plus personne, vers 21h une troupe de vélos investissent les lieux. Je n'en ai jamais vu autant d'un coup, nous étions au moins 6 vélos.

Santoña au loin
Après Noja
Après Noja
Eglise de Santa María de Bareyo
Avant Galizano
Pont de Somo
Baie de la Barqueria
Baie de Santander
Pedreña
Laredo