15 Etape : Xunqueira-de-Ambia à O-Castro-Dozon

Via de la Plata 2015

15 Etape

Samedi 30 Mai 2015

Xunqueira-de-Ambia à O-Castro-Dozon

6h59 à 12h49 (58.71 Kms théorique)
60.52kms – 4h35 de selle

Moyenne de pédalage: 13.20 km/h - 6°/25°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

Pont du rio Mino à Ourense
J’ai passé une bonne nuit dans l’hôtel, pas un bruit, pas de ronfleur, et dans un bon lit.
Une fois prêt, à 7h pétante je démare. Je suis seul avec mon VTT, pas un âme qui vive, personne dans les rues ce matin tout le monde dore.
 
La sortie du village se fait par une petite descente de courte durée, je traverse le pont qui enjambe le rio Arnoia, et ç’est parti par une montée de 2 à 3 kms, ça réveille avec la fraicheur de bon matin, je suis vite mis en condition mode rando.

Plus loin, parcours sans difficulté en descente jusqu’à Ourense. Traversant le vieux pont qui enjambe le rio Mino, je suis bientôt accosté par un groupe de pèlerin Espagnol à VTT me demandant d'immortaliser chacun d’eux sur leurs appareils respectifs.

Beaucoup de monde dans les rues, nous sommes samedi, la ville est en effervescence. Ourense est situé dans une cuvette, pour en sortir, il faut déployer beaucoup d’énergie, car ça grimpe sec. Après le passage du rio Mino, les rues deviennent plus pentues.

Plus loin je suis confronté à des pentes de plus de 10%. La sortie de la ville se fait tout en poussage, je double deux pèlerins Allemand à pied, et il me faudra une bonne demi-heure avant d’en sortir.

D’en haut la vue est magnifique, je me rends compte du dénivelé qui m’a tant fait transpirer. Chemin toujours en montée alternée de pistes roulantes et de petites routes jusqu’à San Paio.

Ourense
0.3 km après Casas Novas
A partir de Bouzas, le chemin se fait plus doux en empruntant la N-525 que je quitte à Casas Novas. Je prendre la direction de Cea pour un arrêt ravitaillement. C’est reparti pour Cotelas par de petites routes avec un chemin toujours un peu cabossé.

O-Reino où je me retrouve sur la N-525 en légère montée. Toujours sur la route je vais traverser quelques autres villages pour arriver à O-Castro-Dozon village de fin d'étape, où il n’y a vraiment pas grand-chose.  

L’albergue est situé après le village pas très loin à gauche de la nationale. Il n’est pas mal et assez grand. Quelques pèlerins sont déjà là quand j’arrive. Je fais valider ma crédentiale pour l’avant dernière fois. 
    
Cette étape a été assez casse-pattes, surtout la sortie d’Ourense très physique, et par des secteurs un peu cabossés du chemin.
Je n’ai pas très envie de cuisiner ce soir, alors le petit resto du coin fera l’affaire. 

Seul à ma table, un des pèlerins qui est dans l’albergue où je suis, vient me demander si je veux bien me joindre à eux pour ne pas rester seul.
Cette proposition me touche et c’est sans hésiter que je m’installe avec mes compagnons de route. 

Il y avait un couple d’Allemand et 3 hollandais. Ne parlant pas la même langue, nous essayons tant bien que mal d’échanger.
C’est aussi ça le chemin de Compostelle, des rencontres, des échanges. 

5 kms avant O-Castro-Dozon
7.6 kms après Xunqueira-de-Ambia
Catedral d'Ourense
Puente del Milenio sur le rio Mino
Le rio Mino
Ourense
Albergue d'O-Castro-Dozon