14 Etape: Villafranca del Bierzo à Sarria

La ruta de la Lana

14 Etape

Mercredi 30 Mai 2018
Villafranca del Bierzo à Sarria

7h27 à 14h25 (68.83 Kms théorique)
71.13kms – 5h49 de selle

Moyenne de pédalage: 12.19 km/h - 10°/15°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

J’ai bien récupéré ce matin, et mes vêtements sont parfaitement secs. Mon compteur affiche 11°, ça caille un peu ce matin. Le Camino suit le Rio Valcarce qui serpente dans une zone boisée assez roulante. Trabadélo, où j’ai gîté en 2011 et 2017. 

Je suis l’autoroute des kilomètres, étant un coup à droite, un coup à gauche par la N-VI. Après des kilomètres parcourus, les vélos sont maintenant dirigés tout à droite par des flèches au sol, car apparemment tout droit est trop pentu. 

Même les taxis me font signe de prendre la variante. Des taxis qui n’arrêtent pas de faire la navette pour emmener les pèlerins qui ne veulent pas se taper cette portion du chemin assez dure.
Je ne sais pas si on peut appeler ça faire le chemin de Compostelle, mais bon apparemment les taxis y trouvent leurs comptes vu le prix qu’ils prennent d’après des pèlerins rencontré un peu plus loin. J’ose le dire, j’appelle ça du rackettage. 

Ca grimpe sec par la variante, je dépasse même les 16% par endroit. Je suis dans une belle zone vallonnée et boisée sur une petite route sinueuse. Je m’arrête souvent pour récupérer et me désaltérer un peu dans ses montées permanentes. Les pèlerins à pied aussi tirent la langue. 

Je rejoins bientôt le Camino laissé quelques kilomètres en amont du pâté de maisons la Laguna. Le Camino monte toujours, mes cuisses souffrent dans ses montées qui n’en finissent pas. J’arrive enfin au Col do Cebreiro 1330 m.
De là-haut, le panorama vaut le coup d’œil. Maintenant légère descente, je passe l’Alto de San Roque 1270 m où la statue du pèlerin est un peu dans le brouillard. Plus loin le Camino remonte, et assez casse-pattes pour atteindre les 1337 à l’Alto do Poio

La route est maintenant en descente, dans ce panorama magnifique malgré le brouillard. Le Camino est une suite de virage toujours en descente qui m’emmène à Triacastela 685 m. Je suis toujours émerveillé par la beauté des paysages et toutes ses vues imprenables.

Même pour de multiple fois traversés lors de mes autres pérégrinations, je me régale toujours autant. Après Triacastela, je suis dans une zone très dense en végétation sur une petite route avec des montées plus ou moins vachardes.
Je suis dans une zone isolée, mais après 7 à 8 kilomètres, je traverse une succession de tous petits villages dans des bocage vallonnée. J’arrive maintenant à Sarria. Plus loin le pont est toujours barré pour cause de travaux comme l’année dernière.

Petit détour sur ma droite pour traverser le Rio Sarria par une passerelle. Dans la ville, de belles montées. J’arrive enfin à mon albergue qui est à 50 m juste avant celui de l'année dernière. En fin de soirée, nous sommes 7 pèlerins


  • Bilan de la journée : Une étape sans difficulté particulière le premier tiers du parcours, dure avec plusieurs cols à plus de 1300m aux deux tiers d'étape et redevenu sans difficulté majeure jusqu'à la fin par une journée de brouillard. 
  • Albergue : Albergue Los Blasone +++ / ++++