14 Etape : Deba à Lazama

Via Turonensis/Camino Del Norte 2013

14 Etape

Jeudi 01 Août 2013
Deba à Lazama

6h49 à 12h40 (67.40 Kms théorique)
68.00kms – 4h37 de selle
Moyenne de pédalage: 15.00km/h – 22°/33°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

Avant Pasaia Donibane
Hier soir, j'ai dîné dans un petit restaurant attenant à l'albergue pour 10€. Le patron était sympa et passait en boucle de la musique Irlandaise toute la soirée, plutôt agréable.
J'ai bien récupéré cette nuit après cette dure étape.
Après avoir déjeuné, l'hospitalero vient nous chercher, le couple Italien et moi-même avec son trafic pour nous remettre sur le chemin.

Comme le couple Italien voulait être déposé à Deba, finalement au lieu de repartir là où je m'étais arrêté la veille à Itziar, je suis descendu à Deba avec mes compagnons, ça me fera un petit raccourci d'une huitaine de kilomètres.

Une fois mon vélo remonté, je pars de bon matin de Deba en traversant le pont qui enjambe le rio du même nom, Deba, pour prendre la route qui longe la côte. Encore une fois des vues imprenables de bonne heure le matin, m'oblige à m'arrêter souvent pour immortaliser toutes ses belles images dans mon numérique.

Le début d'étape aujourd'hui est moins dur que l'étape précédente, car pédalant au bord de la côte, le dénivelé est moins accentué. Arrivé à Mutriku, je quitte ce rivage côtier pour plonger à nouveau dans les terres et prendre droit sur Ondarroa, où je longe le rio Artibai jusqu'à Markina-Xemein.
Mutriku
Ondarroa
Je continue de descendre dans les terres par une montée pas très violente, suivi de successions de côtes et de descentes, qui me paraissent une éternité jusqu'à Gernika-Lumo où le chemin remonte vers l'océan.
J'ai prévu mon ravitaillement ici, car il n'y a quasiment rien d'autre sur le chemin sauvage de fin d'étape. Il fait une chaleur à crevé, et les montées n'en finissent pas jusqu'à Lazama village de fin d'étape.

A mon arrivée, déjà une dizaine de pèlerins attendent dehors. Je sympathise avec 2 Françaises et l'une d'elle me dit qu'après, les étapes prochaines devraient être moins dure, ça me rassure, car j'ai toujours cette première étape à l'esprit.

Il parait qu'il y a moins de pèlerin sur la voie du Nord, et bien à Lazama ce n'est pas le vraiment le cas, complet 20 sur 20.
Je n'ai pas trop aimé l'albergue de Lazama, et cette promiscuité avec tout ce monde. L’hospitalero, à mon avis, se croyait comme dans une école et se comportait un peu comme le maître. Je n'ai pas aimé cette ambiance un peu austère. Plus tard, cela c'est détendu, et j'ai oublié quelque peu mon impression première.

Je fais la connaissance d'une Toulonnaise et d'une Bretonne bien sympathique. Nous avons beaucoup échangé avec l'une et l'autre, un délicieux moment.

Markina-Xemein
Deba
Aux alentours de Zeniga
Aux alentours de Gerrika
Eglise de Arteaga-San Martin
Basilique Begoña de Bilbao
Bilbao
Gernika-Lumo
Mairie de Bilbao
Théatre de Bilbao