13 Etape: Villafranca del Bierzo à Sarria

Via Podiensis / Camino Francés 2011

13 Etape

Lundi 30 Mai 2011
Villamayor de Monjardin à Azofra

7h00 à 13h15 (77.4Kms théorique)
78kms – 4h30 de selle
Moyenne de pédalage: 17.33 km/h

Mon Hébergement

Gîte de Villamayor
Nous étions très serrés un peu comme des sardines hier soir dans l'albergue, il y avait même des matelas par terre.
Je pars de Villamayor de Monjardin avec un peu de regret car ce village était très joli.

J'adore le style de ses villages Espagnol, le ressenti et la beauté des lieux font que j'aime être sur ses chemins d'Espagne, cette ambiance conviviale avec les autres pélerins.
 
Mais il faut bien repartir, et c'est avec le ventre vide que je traverse l'autoroute et que je m'arrête à Urbiola d'une centaine d'âmes à peine. L'albergue d'hier soir ne faisait pas de petit-déjeuner. J'avais payé 5€ pour l'hébergement et 10€ pour le repas du soir qui était très moyen et plutôt commercial. Par chance c'est une minorité.
Heureusement j'avais acheté des casse-croûtes la veille que j'engloutis sous un ciel menaçant à l'intérieur d'un abri de bus à l'entrée du village.
Ici le GR longe l'autoroute 5 à 6 kms, je suis à Los Arcos assez vite traversé. 

J'avais un peu moins la pêche que d'habitude, sans doute l'absence de glucide qu'il me manquait de la veille.
Après 7 kms, je traverse Sansol. Ici le chemin devient plus cabossé et redevient un  peu plus plat en arrivant à Viana

Le chemin passe à proximité de l'Embalse de Las Cañas avant de traversé Logrono.
Sortie de la ville, je passe à coté d'un nouveau lac, l'Embalse de la Grajera. Navarrete plus loin et je longe l'autoroute pendant une quinzaine de kilomètres jusqu'à Najera.
 
Ruine de Villamayor de Monjardin
L'église de Villamayor de Monjardin
Les 6 derniers kilomètres, le chemin est assez plat et roulant jusqu'à Azofra ma ville de fin d'étape. Je termine le chemin sous un ciel menaçant. Une fois arrivé, je trouve un albergue immense avec une cour et une fontaine au milieu pour relaxé les pieds des pèlerins. 

Les cuisines sont grandes aussi et bien amménagées, parfaites pour cuisiner même quand il y a beaucoup de pélerins. Nous sommes deux par chambre, le top.
Je suis avec un québécois très sympa, on fait connaissance, on discute beaucoup, bref on échange. L'albergue et équipé d'Internet comme beaucoup en Espagne, j'en profite pour visionner ma boite mail. 

Après la sieste quotidienne, je ne m'aventure pas dans le village, il pleut et il n'y a pas grand-chose à voir. Le reste de la soirée est consacré à échanger avec les pèlerins et préparer le repas du soir et du lendemain.

Villamayor de Monjardin
Villamayor de Monjardin
Maison fleurie à Villamayor
Villamayor de Monjardin
L'église de Villamayor de Monjardin
Cathédrale de Logroño