11 Etape: St Jean-Pied-de-Port à Huarte

Via Podiensis / Camino Francés 2011

11 Etape

Samedi 28 Mai 2011
St Jean-Pied-de-Port à Huarte

6h30 à 16h30 (65Kms théorique)
70kms – 4h40 de selle
Moyenne de pédalage: 15 km/h

Mon Hébergement  

Pyrénées
Je suis réveillé de bonne heure ce matin, le petit stress sans doute au passage des Pyrénées. Mais aussi beaucoup de chinois dans mon gîte sont debout très tôt et ont envahi les cuisines. Je suis réveillé, donc je décide de me lever à mon tour. 

Nous prenons tous ensemble le petit-déjeuner, et chacun fait goutter les spécialités de son pays. Belle échange, j'aime ça.
6h30, je suis fin près tel un gladiateur pour affronter ses fameuses montagnes.

Je sais que la journée va être dure, mais c'est de bon pied, que je me lance dans le petit matin frileux. 8° quand même s'affiche sur mon compteur et j'ai du mal à me réchauffer. Je n'ai pas froid longtemps, les premières montées m'ont vite fait tomber la veste.
Je suis dans un silence total. C'est magique sur ses routes des Pyrénées, et plus je monte, plus le paysage est merveilleux. De grandes vallées se dessines de chaque cotés de moi au fur et mesure des montées. 

Déjà 3h que je pédale, et je ne me suis jamais autant servi du petit plateau de mon pédalier et du grand sur l'arrière. Tout à gauche dans le jargon cycliste.
Ça y est, je suis arrivé en haut,1430m. Finalement moins dure que je ne le pensais, mon corps c'est adapté pendant ses 10 jours. 

En haut beaucoup de monde, emmenés par bus entier pour admirer le décore. Je fais chauffer le numérique et je ne m'attarde pas trop, j'ai peur de ne pas avoir d'albergue, car en Espagne pas de réservation possible.
Je passe bientôt devant Roncevaux, grand monastère, et 6° à mon compteur.
Pyrénées
Pyrénées
J'arrive à Larrasoana en Espagne vers 13h, là où j'avais planifié mon arrêt. Il fait 35° au soleil, ça change de Roncevaux. J'attends avec de nombreux pèlerins car l'albergue n'ouvre pas avant 15h30.

Stupeur au moment de faire tamponner ma Crédentiale, la gérante des lieux pas aimable du tout, me fait comprendre qu'elle ne prend pas les vélos. Le stress monte, j'insiste mais rien n'y fait et sa collègue me fait comprendre à son tour qu'il ne sert à rien d'insister et que 12 kms plus loin un autre albergue accepte les cyclistes.

Et ce n'est pas content du tout que je reprends la route en vain et que j'arrive à Huarte tout à coté de Pamplona, où là, je trouve un grand albergue d'une soixantaine de lits et où je suis pour le coup le seul pèlerin, et le resterai toute la nuit.

Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Pyrénées
Par où vous voulez
Puerto de Ibañeta, Pyrénées
Pyrénées
Roncevaux
Roncevaux
Eglise d'Erro en Espagne
San Juan Evangelista à Huarte