10 Etape: Tardajo à Carrion de los Condes

La ruta de la Lana

10 Etape

Samedi 26 Mai 2018
Tardajo à Carrion de los Condes

7h43 à 12h57 (73.83 Kms théorique)
73.22kms – 4h03 de selle

Moyenne de pédalage: 18.08 km/h - 10°/25°

Ma Trace GPXMa Trace KMLAltitude de l'EtapeMon Hébergement 

L’albergue était plutôt sympa hier soir, comme il n’y avait pas possibilité de cuisiner, j'ai dîné au bar de celui-ci. Ce matin mes affaires de VTT sont à peine sèches, ça réveil à l’habillage. Le temps ne s’est pas arrangé, ciel toujours menaçant. 

Départ un peu après 7h40 par la route car il a encore plut cette nuit. Je traverse Las Quintanillas, sorti de la ville la route est plutôt très roulante. Je suis non loin de l’autoroute qui chemine parallèlement à la national. Je passe le village de Villanueva de Argano, et la pluie commence à tomber. 

Les kilomètres défilent par des montées et descentes plus ou moins pentues. Passant sous l’autoroute, je longe le village de d’Olmillos de Sasamon et plus loin Villasandino. La route est très roulante jusqu’à Melgar de Fernamental, je dépasse même les 35 km/h par endroit malgré la pluie. 
Le chemin est très plat, je traverse Osorno. Je traverse maintenant Villaherreros toujours à quelques dizaines de mètres de l’autoroute et toujours sous la pluie où je suis encore une fois traversé. Il faut que je me trouve un autre K-Way mais imperméable cette fois-ci.

Toujours sur la N-120, j’arrive après 4h de route à Carrion de los Condes vers les 13h. Arrivé à mon hébergement répertorié, l’albergue Santa Maria, la sœur responsable des lieux me fait comprendre qu’il est complet et que je trouverai de la place à la Casa Espiritu Santo à deux pas de là.

Je suis bien sur le Camino Francès et pour cause, beaucoup plus difficile de trouver des places libres. Je fais finalement tamponner ma crédencial dans l’autre albergue de 96 places où il y a énormément de monde.
Je suis tout de suite dirigé dans ma chambrée, mais il faut ressortir et faire le tour de la Casa et entrer par une autre porte qui mène à un parking à vélos. Une fois installé et la douche prise, je m’aperçois, avec stupeur que j’ai perdu mes lunettes de VTT

Me voilà bien, il faudra que je fasse sans. Ça m’était arrivé lors de mon Compostelle 2013 sur la Via Turonensis un peu avant Poitier.

L’établissement dispose d’une bonne cuisine où l’on peut mijoter des bons plats.
Je fais la connaissance de plusieurs pèlerines Française et un Argentin avec qui je sympathise. Il y a beaucoup de nationalité, mais une majorité de Coréen.
 Je décide d'aller acheter un nouveau K-Way imperméable et j’en profite pour prendre aussi une veste/doudoune ultra légère. Je suis parti le plus léger possible sans penser à cette météo exécrable. 

Plus tard, je suis invité à partager la table d’une pèlerine Bretonne avec qui j’avais sympathisé. Pendant le repas, je vois la responsable de la casa venir me rejoindre avec une paire de lunette à la main. C’était les miennes qu'un pèlerin avait retrouvé dehors quand je suis ressorti emmené mon vélo. Merci encore à ce pèlerin anonyme.   

  • Bilan de la journée :  une étape moyennement intéressante due aux variantes route, et toujours à cause d'une météo exécrable.
  • Albergue : Albergue del Espíritu Santo +++ / ++++
.
Ayuntamiento de Carrión de los Condes
Iglesia St María de Carrión de los Condes