1 Etape: Le Puy en Velay à Saint-Alban sur Limagnole

Via Podiensis / Camino Francés 2011

1 Etape

Mercredi 18 Mai 2011
Le Puy en Velay à Saint-Alban sur Limagnole

8h00 à 17h30 (72.7Kms théorique)
75kms - 6h30 de selle
Moyenne de pédalage: 11.54 km/h

Mon Hébergement  

Chapelle St-Michel d'Aiguilhe du Puy  
Je suis prêt dans la cour du gîte, mon vélo chargé, je n'ai rien oublié. Je passe le porche, un dernier coup d'oeil vers le gîte, et me voilà dans les ruelles du Puy en Velay pour 1500 Kms d'aventure, et ce n’est pas sans une certaine émotion.

Je ne suis pas encore rodé, et la sortie de la ville me paraît déjà bien ardue en m'engagent dans la dure montée de la rue des Capucins. Beaucoup de côtes où je suis obligé de mettre pied à terre, ça commence bien.

Le début d'étape de la première journée me parait bien dure. Certaines portions du GR 65 après le Puy sont très difficiles à VTT par endroit, voir dangereux, même impraticables avec une monture de 120 kg en poids total roulant comme la mienne. Beaucoup de poussées dans des sentiers pierreux et dénivelés en tout genre.

Je décide de prendre une variante en petite route avec des montées tout aussi raides, mais plus accéssibles pour mon vélo. Cette première journée est très dure et très casse-pattes. Je passe devant le gîte du sauvage où j'avais prévu ma première étape un peu plus courte vu la difficulté de celle-ci. 

Mais dans la journée ayant appelé pour réserver, grosse surprise, car le gîte était complet pour cause de rénovation. Donc obligé de pousser jusqu'à St-Alban sur Limagnole 15 kms plus loin.

Comme ci cela n'était pas suffisant de faire une quinzaine de kilomètres de plus, cette journée j'ai tout eu, un gîte complet, un orage avec grêle, de la pluie, du vent et des montées de 6 à 12% interminables. J'espère voir les étapes à venir plus sereines.

Ruelle face à la cathédrale
Saint-Privat d'Allier
Je suis arrivé à St-Alban sans réservation sous la pluie, et par hasard, je tombe devant un gîte où la maîtresse de maison était devant sa porte. J'en profite pour lui demander s'il lui reste de la place, et c'est avec bonheur qu'elle me fait entrer me mettre au sec, car je suis trempé jusqu'aux os et épuisé.

Elle me donne des journaux pour mettre dans mes chaussures, ça devrait les assécher durant la nuit. Le gîte "la maison du pèlerin" est très sympa avec un très bon accueil dans la pure tradition du chemin. L'hébergeante me fait remarquer que les cyclistes alternent entre le GR 65 suivant l'état de celui-ci avec des variantes en petites routes.

Dans la soirée, nous sommes une quinzaine à dîner tous ensemble car il n'y a pas possibilité de faire sa popote. Puis vers 21h30 dodo.

Tour Rachegude
GR 65 après le Puy en Velay
GR 65 cabossé après le Puy en Velay